Jour : 21 octobre 2019

Fiscalité locale : la vérité derrière les fausses promesses et les déclarations électoralistes !

La presse locale publie aujourd’hui un dossier consacré à la fiscalité locale dans notre région et titre sur l’augmentation de la taxe foncière dans la plupart des villes depuis 10 ans. Soissons, évidemment, n’échappe pas à la règle et figure dans ce classement. Notons, d’emblée, que la période constatée (2008-2018) ne correspond pas entièrement à la gestion de l’équipe municipale en place, élue en mars 2014, et qui respecte son engagement de ne pas augmenter les taux d’imposition locale.

 

Durant le mandat 2008-2014, l’équipe municipale précédente a augmenté de +20% la taxe foncière en 2009, alors même qu’elle promettait de ne pas l’augmenter durant sa campagne.

Parallèlement, en tant que Conseiller général de l’Aisne, le même Maire a également approuvé en 2010 la hausse de +61% de la part départementale de la taxe foncière sur les propriétés bâties, ce qui a lourdement pénalisé les propriétaires.

Au final, si les propriétaires soissonnais (au rang desquels appartiennent les bailleurs sociaux) ont constaté une augmentation de leur taxe foncière, entre 2008 et 2014, elle tient à la fois à la revalorisation des bases locatives, votée annuellement par le Parlement lors de la loi de finances, et à l’augmentation des taux décidée par l’équipe municipale à laquelle appartenait l’actuelle tête de liste de La République En Marche (LREM) pour la prochaine élection municipale de 2020…

Si les Soissonnais ont constaté une augmentation du montant de leur impôt foncier depuis 2014, la raison tient uniquement à la revalorisation des bases décidée par l’Etat et ses députés, et non à la variation des taux, votés par le conseil municipal, puisque nous tenons notre promesse de ne pas les augmenter.

 

À ceux qui seraient donc tentés de faire campagne sur le thème de la baisse des impôts locaux, c’est oublier un peu vite qu’ils avaient promis de ne pas les augmenter en 2008 et qu’ils se sont empressés de le faire un an après leur élection, au mépris des Soissonnais.

C’est oublier également qu’ils votent en faveur d’une nouvelle taxe pour l’eau au niveau du Grand Soissons Agglomération alors que, fidèle à notre engagement, nous avons voté contre.

C’est oublier un peu vite enfin que la suppression de la taxe d’habitation va pénaliser les propriétaires soissonnais et ceux de tout notre département. Pour compenser la perte de leurs recettes liées à la suppression de la taxe d’habitation, les communes vont récupérer la totalité du produit de la taxe foncière, alors qu’il était partagé auparavant avec le département.

Ce qui aurait pu être une bonne nouvelle va, en réalité, se transformer en véritable hold-up puisque l’État a prévu un mécanisme visant à ne donner aux communes que le strict montant de leur produit lié à l’ex-taxe d’habitation et de flécher le surplus de recettes vers d’autres départements où la taxe foncière est plus faible.

 

Au final, alors que les propriétaires axonais sont déjà pénalisés par un niveau de taxe foncière parmi les plus élevés de France, leur argent va aussi servir à compenser d’autres territoires que les nôtres et parfois plus riches ! C’est ce mécanisme que soutiennent certains de nos concurrents LREM (La République En Marche) dans cette élection municipale.

Ce n’est pas ma vision d’une fiscalité attractive et qui protège les Soissonnais.

 

À la tête de l’équipe municipale que je conduis depuis 2014, j’ai pris l’engagement de ne pas augmenter les taux d’imposition locale. C’est ce que nous faisons depuis bientôt 6 ans et c’est l’engagement que nous prenons à nouveau devant les Soissonnais pour les 6 prochaines années.

C’est un engagement à la fois responsable et fort. Responsable car il vise à protéger le pouvoir d’achat des Soissonnais et de ceux qui possèdent un bien à Soissons. C’est un engagement fort car il s’inscrit dans un contexte financier de plus en plus difficile pour les collectivités locales.

 

Alain Crémont

Candidat aux Élections Municipales 2020

A propos de nous

Alain Crémont et son équipe sont engagés dans la campagne électorale pour la Mairie de Soissons en 2020.

Retrouvez Alain Crémont et son équipe au siège de la permanence : 6 rue du Beffroi à Soissons, à côté du cinéma.

Newsletter

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez de recevoir toutes nos publications par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant via notre formulaire de contact.